Projection super 8

11 Conseils pour obtenir des images de bonne qualité.

La qualité d'un film dépend d'une large part, d'un certains nombre de facteurs liés à la conception même du matériel de prise de vues et de projection ainsi qu'aux conditions d'utilisation.

Voici 11 conseils qui vous aideront certainement à démarrer dans de bonnes conditions.

Point 1

 
La conception

de votre caméra et la précision de sa fabrication

Point 2

 
La qualité des optiques
c'est à dire leur pouvoir résolvant et pour un objectif déterminé, l'ouverture à laquelle il est utilisé, le maximum de définition se situant pour la plupart d'entre eux, vers f/8

Point 3

 
Lexactitude de la mise au point
En dehors des caméras à mise au point fixe ou autofocus, pré-réglées pour donner des images nettes entre une certaine distance minimale et l'infini., il y a lieu de procéder chaque fois que possible, à un réglage de la bague des distance en fonction de la distance exacte du sujet ou du centre d'intérêt.

Point 4

 
Les mouvements de la caméra
Les déplacements désordonnés et rapides de la caméra réduisent, en général, l'impression de netteté. Celle-ci doit donc demeurer aussi stable que possible. Les panoramiques doivent être effectués très lentement d'autant plus que vous utilisez la vitesse de 18 images par seconde. 

Point 5

 
Précision de lexposition

Pour éviter toute surexposition ou sousexposition en diaphrame automatique :  Eviter les contrastes trop importants entre le premier plan et l'arrière plan ou utilisez dans les cas difficiles l'exposition manuelle. Dans ce cas, trouvez une valeur moyenne de diaphrame entre l'arrière plan et le premier plan.

Point 6

 
Le choix de léclairage
L'éclairage de face donne des images assez "plates" avec des ombres arrière disgracieuses. Par contre avec deux éclairages à gauche et à droite par exemple, vous pouvez éclairer toutes les parties du sujet. Si vous n'avez qu'une torche ciné, orientez là sur une surface blanche , comme le plafond. Ainsi l'ambiance sera plus feutrée et moins agressive.

Point 7

 
Le choix de la focale

Quel que soit la position du zoom, sa netteté sera d'autant plus grande que le sujet aura été filmé en grand angle à un diaphrame de 4 ou 5,6. Les lointains zoomés en position téléobjectif offre une netteté un peu moins satisfaisante d'autant plus que le diaphrame est ouvert à son maximum f1.4/f1.2 . La profondeur de champ est réduite, la mise au point doit être dans ce cas extrêment précise.

Point 8

 
La qualité du projecteur
A quoi bon disposer d'une caméra sans pouvoir visionner son film !. Privilégiez les projecteurs plus récents dont sa qualité mais aussi sa facilité d'emploi s'est considérablement améliorée au fil des années.

Point 9

 
La distance dexamen dun film Super 8
Des études faites dans ce domaine prouvent que la distance idéale, pour apprécier convenablement une image projetée, se situe entre 2 et 3 fois la largeur de l'écran

Point 10

 
La nature de la surface de lécran
La surface d'écran vendu pour video-projecteur n'est pas adapté. Il existe de nombreuses sortes écrans pour le vrai cinéma. Leur surface peut être : mat, perlée, métalisée etx. donc l'influence sur la netteté et la directivité des images ne saurait être négligée.

Point 11

 
Le choix du film

s'effectue en fonction de ce que vous voulez filmer. Il existe des films pour les "lumières fortes" (soleil, torche cinéma) et des films pour les conditions de faible éclairage. En couleur ou en noir et blanc. Ces pellicules sont soit lumière du jour ou lumière articielle, c'est à dire que la température de couleur est adaptée pour l'intérieur ou pour l'extérieur. Avec le filtre incorporé dans une caméra, il est toujours possible de les utiliser dans ces deux cas (intérieur+exterieur). Toutefois pour éviter d'avoir un film raté, regardez ou renseignez vous sur la sensibilité de film que votre caméra accepte (iso/asa).