2008

Les actualités Super 8 du moment

5eme festival de films Courts Métrage Amateurs

 

Le Ciné-Club de Provence organise Samedi 5 et 6 avril 2008, un festival  de films et courts métrages amateurs

  • Formats des films : super 8mm, 9.5mm, 16mm
  • Les films sont libres de droit
  • la durée ne doit pas excéder 20 minutes
  • Le film doit être en bon état , collages parfaits et longue amorce
  • Le Jury se compose de 4 membres. Le(a) président(e) a une voix prépondérante

Les films inscrits dans les catégories ci-dessous doivent avoir moins de 5 ans :

GENRE

Reportage
Fiction Scénario (et chanson filmée)
Tourné-Monté
Les films de + de 5ans seront récompensés toutes catégories confondues

Vitesse des films :

  • Super 8: 18 ou 24
  • 9.5mm : 16, 18, 24
  • 16mm : 16 ou 24

Récompenses :

  • 1er et 2ème prix dans chaque catégorie.
  • Prix au film de plus de cinq ans
  • prix du public

Demande de dossier d'inscription ou demande de renseignements :

CINE-CLUB DE PROVENCE

4Bb Hélène

83 270 ST CYR/MER

Fenêtre pour courts 2

 

Programme itinérants de courts métrages en présence des réalisateurs

programme itinérant de Courts-métrages du Nord - pas de Calais

FESTIVAL DU CINEMA EUROPEEN

 
festival du cinéma européenSUPER8FRANCE partenaire du cinéma Européen de Lille

SUPER8FRANCE DANS LE CHTI 2008

Avi du  Chti 2008 sur SUPER 8 FRANCE

Super8france est référencé dans le Chti 2008

Guide des meilleurs établissement  de la région.

Pour découvrir ce qu'on dit de SUPER8FRANCE, cliquez ici

Détours Festival Super 8 de Santorini

 

Le 20 et 23 juin en Grèce

www.festivaldedetours.org

Pour participer ou assister au festival  , cliquez sur le

Flyers 1

Formulaire d'inscription

 

2eme festival du film minute de Lille

 

A vos caméras Super 8 !

Le Samedi 31 mai – 19h31

2ème Festival du film minute de Lille

2ème édition de ce festival du cinéma très très très pressé: 1 minute maxi!

60 films en compétition, 1 prix du jury (trop beau!), 1 prix du public (en délire!), plus d'1 centaine de films projetés lors de cette soirée.

Allez venez!


Prix :3 €

Organisé par La belle équipe et Séance tenante

infos: http://filmminute.free.fr

Programmation de l'Univers - Lille - Mai et Juin 2008

 

L'Univers organise des manifestations autour du cinéma super 8, 16mm et vidéo

dont voici la programmation :


L'UNIVERS - 16 rue Georges Danton - 59 000 Lille-Moulins

Métro Porte de Valenciennes –

Tél./Fax.: 03 20 52 73 48 (bureau) ou 03 20 58 09 56 (informations le soir même)

http://lunivers.org


Mai


2/05 (19h00) : Vivre l’Estonie – « La révolution chantante » (Projection-découverte)

3 au 4/05 : « Juste un tapis ! » – Vernissage le 3/05 (18h) (Expo)

3/05 (18h00) : NUITS DOCUMENT’A.L. (Projection-débat)

7/05 (19h30) : Autour de Mai 68 – « Le fond de l’air est rouge » (Projection)

9/05 (19h30) : NUITS DOCUMENT’A.L. (Projection-débat)

10/05 (9h30) : « Pollutions » (Séance jeunes)

13 au 24/05 : « PHOT'ŒIL » – Vernissage le 13/05 (19h) et le 24/05 (18h) (Expo)

14/05 (19h00) : « Laïcité » (Projection-débat)

17, 18/05 : Journée contre l’homophobie (Projection-débat)

29/05 (19h30) : Autour de Mai 68 – « Grands soirs et petits matins» (Projection)

29/05 au 4/06 : Autour de Mai 68 – « Quoi de huit ? » – (Expo)

31/05 (19h31) : 2ème Festival du film minute de Lille (Projection-découverte)

(Mai)


« Vivre l’Estonie », quinzaine estonienne à Lille


En 2008 la République d'Estonie fête son 90ème anniversaire. De nombreuses manifestations sont organisées dans différentes régions de France pour mieux faire connaître l’Estonie contemporaine. La quinzaine estonienne à Lille « Vivre l'Estonie » se déroulera du 25 avril au 10 mai.


Projection-découverte


Vendredi 2 mai – 19h00 (Accueil à partir de 18h30)


« La révolution chantante »

documentaire de James et Maureen Tusty (Estonie, VOSTF, 1h30)

Pour la majorité des gens, chanter et faire la révolution ne vont pas de pair, et pourtant… C´est l´histoire d´une nation, d´un peuple qui n´a pas perdu, sous le régime soviétique, l´espoir de redevenir libre, qui a toujours gardé sa conscience d´être estonien. La révolution chantante parle de la force de l´esprit; on peut faire tomber, anéantir des empires et changer l´histoire sans armes, juste en chantant.


20h30 – Verre de l’amitié offert par l'Ambassade d'Estonie et l'Institut estonien


21h00 – « Klass »

film de Ilmar Raag (Estonie, VOSTF, 2007, 1h37, 35 mm)

Film récompensé par plusieurs prix (République tchèque, Pologne, Macédoine, Turquie)

Joosep, un garçon taciturne, est la cible des attaques répétées des élèves de sa classe. Kaspar, nouveau dans l’école, s’est plutôt bien intégré. Lors d’une agression particulièrement sordide, Kaspar, se surprend à défendre Joosep. Petit à petit, il devient son allié et ami. Mais les relations avec leurs camarades de classe ne vont pas en s’arrangeant.


Entrée libre

Organisé par l’Institut estonien en collaboration avec l’Ambassade d’Estonie

Infos, programme général du festival:

http://www.est-emb.fr/estonie90/calendar/avril/article_id-365

http://www.singingrevolution.com

http://www.klassifilm.com


Exposition


« Juste un tapis ! »

Samedi 3 mai – Vernissage – 18h00

A l’occasion de la quinzaine du commerce équitable, Ingrid Elias présente une création éphémère, un tapis de graines (épices, café, cacao) dans la tradition centre américaine de l’Alfambra. Œuvre plastique multisensorielle, une performance unique à découvrir !


Entrée libre

Exposition éphémère visible jusqu’au dimanche 4 mai (15h-18h)

Organisé par AMATE

Infos : 06 67 82 40 52

amate59@hotmail.com


Festival Nuits DOCUMENT’A.L.#1


Projection-débat


Samedi 3 mai – 18h00

« Resistencia »


« En marge des toits »

documentaire de Evaldo Mocarzel (Brésil, VOSTF, 2005, 1h25)
Opérations de dénonciation et occupations d’immeubles inutilisés dans la ville de São Paulo : des citoyens s’organisent pour plus de justice et d’intégration sociales, et s’unissent pour la reconquête de leur droit fondamental d’accès à la ville, celui de vivre dans un logement décent afin d’assurer un équilibre familial et la santé de chacun.

« Le logement à Lille, accessible? »

La parole est à vous !! Echanges avec l’Atelier Populaire d’Urbanisme du quartier Moulins, le Droit au Logement.


20h30 – Entracte culinaire Latino !!


21h00 – « Busqueda Piquetera »

documentaire de Jeanne Gaggini et David Planque (France, 2005, 1h02)

Les manifestations de décembre 2001 ont révélé au monde la grave crise économique que traverse l’Argentine. Cependant, dès le milieu des années 90, les licenciements massifs ont poussé les plus pauvres à s’organiser collectivement pour faire face à la misère. Dès lors apparaissent les premiers « piquetes », blocages de routes, et une forme d’organisation basée sur l’horizontalité.


22h00 – « L’empire de la palme : Crimes d’Etat et résistance civile en Colombie » (PASC, Colombie, VOSTF, 2007, 20 min)
La lutte de communautés paysannes du Chocó…Ou comment l’État colombien a utilisé la stratégie paramilitaire pour s’approprier leurs terres au profit d’intérêts privés.


22h30 – « Oaxaca, entre rébellion et Utopie »
documentaire de Miriam Fischer (Mexique, VOSTF, 2007, 1h00)

Au Mexique, le 14 juin 2006, le campement des professeurs en grève de la ville de Oaxaca est brutalement délogé, provoquant les protestations de centaines de milliers de personnes. En réprimant de façon autoritaire la population autochtone et le mouvement social, le gouverneur en poste Ulises Ruiz Ortiz s’est attiré la colère de la quasi-totalité des secteurs de la société.


Vendredi 9 mai – 19h30

« Tabous sexuels, tabous sociaux »


« Les filles de Chiquita »
documentaire de Priscilla Brasil (Brésil, VOSTF, 2002, 51 min)
La plus grande fête catholique au Brésil et l’une des plus importantes au monde - la procession du Círio de Nazaré - côtoie la traditionnelle rencontre homosexuelle de l’Etat d’Amazonie (la Fête de Chiquita). Deux millions de fervents catholiques d’une part, et plusieurs dizaines de milliers d’homosexuels de l’autre.


20h30 – Entracte culinaire Latino !!


21h00 – « L’histoire de Rosa »
documentaire de Florence Jaugey (Nicaragua, VOSTF, 2005, 30 min)

En Février 2003, le Nicaragua entier a été ébranlé par l'histoire de Rosa, une enfant de 9 ans, enceinte suite à un viol. Son histoire permit à la population de débattre sur des problèmes qu’elle évite généralement d'aborder, par crainte ou par pudeur.

« Droit à l’avortement, droit des femmes »

La parole est à vous !! Echanges avec une responsable de la Maison des femmes Lille, le Planning Familial et l’association les Flamands Roses (gays et lesbiennes).



Prix : 2 €/film – Pass soirée : 3 €

Organisé par Colores latino Americanos, en partenariat avec le FIH et le Conseil de quartier de Moulins.

Programme général du festival: www.colores-latino.com


« Autour de Mai 68 »


Projection


Mercredi 7 mai – 19h30

« Le fond de l’air est rouge »

documentaire de Chris Marker (France, 1977-98, 2 x 90 min)

Présentation du film par Louisette Faréniaux, Maître de conférences à la Faculté de filmologie de Lille3.

20h00 – 1ère partie : « les Mains fragiles »

21h30 – Entracte

22h00 – 2ème partie : « les Mains coupées »

« (…) C'est un jeu bizarre, dont les règles changent au fur et à mesure de la partie, où la rivalité des super-puissances se métamorphose aussi bien en Sainte-Alliance des riches contre les pauvres, qu'en guerre d'élimination sélective des avant-gardes révolutionnaires là où l'usage des bombes mettait en danger les sources de matières premières, qu'en manipulation de ces avant-gardes elles-mêmes pour des buts qui ne sont pas les leurs (… )» Chris Marker


Prix : 2 €

Organisé par Séance tenante, Kataract et Questions Collectives



Jeudi 29 mai – 20h00 (Accueil à partir de 19h30)

« Grands Soirs et petits matins »

documentaire de William Klein (France, 1968, 1h38)

Un long défilé de rushs, de morceaux de révolution. Les rues de Paris en ce mois de mai appartiennent aux étudiants, ouvriers, communistes écrivains. A la gare de Lyon, une manifestation d'étudiants sont solidaires des travailleurs.


Prix libre

Organisé par Chiche ! Lille



Exposition


« Quoi de huit ? »

Le Groupe N.P.A.I est composé de plasticiens et réalise des affiches liées à des évènements de Mai 68 et d’aujourd’hui, dans le but de créer du sens et non pas des choses qui nous asservissent.


Exposition visible le 7 mai et du 29 mai au 4 juin

mele.snop@orange.fr


Séance jeunes


Samedi 10 mai – 9h30

« Pollutions »

documentaire de Nicolas Olek et Frédéric Vermeersch (2006, 43 min)

En présence des réalisateurs

On a construit beaucoup d’usines au nord du Nord de la France, entre Dunkerque et Gravelines. Dans cette zone, la concentration industrielle est la plus forte d’Europe. Les méfaits sont là. On a tous un lien de dépendance a l’égard de ces usines qui polluent. On en vit. On en meurt. Le film questionne ce paradoxe. Il traite de l’amiante, du nucléaire et du rapport des individus a la représentation de « leurs » usines.


Entrée libre. Priorité pour les scolaires.

Organisé par Kataract

a.kataract@laposte.net


Exposition


« PHOT'OEIL (Regards sur Lille) »

Mardi 13 mai – Vernissage – 19h00

Samedi 24 mai – Décrochage – 18h00


Dans le cadre des ateliers d'accompagnement aux personnes en voies d'insertion de la Communauté urbaine de Lille, Le Collectif BLNK et Orane Najih, en lien avec Simon Lavenne, éducateur spécialisé et porteur de projet, développent une approche de la photographie: de sa réalisation technique à sa mise en visibilité. Des personnes en voies d’insertion (au centre d’hébergement de l’ABEJ, Porte de Valenciennes, notamment) sont ainsi les acteurs principaux, conviés à participer pleinement à l'élaboration de l'exposition.


Entrée libre

Exposition visible du 13 au 24 mai

aera.blnk@gmail.com

lavennesimon@hotmail.fr


Projection-débat


Mercredi 14 mai – 19h30 (Accueil à partir de 19h00)

« Laïcité »

documentaire de Dominique Gautier (52 min)

9 décembre 1905 : loi de séparation de l’église et de l’Etat. La laïcité française est née. Retour sur son histoire et sa philosophie. Dans ses divers champs d’application (éducation, droit des femmes, sciences, laïcité en Europe), on assiste aujourd’hui à des tentatives de remise en cause de la laïcité en France.

Débat à l’issue de la projection avec Jean-Bernard Lalaux, secrétaire de la Libre Pensée 59, Patrick Henrart, professeur de Philospophie et Daniel Dubois, membre de l’association La Libre Pensée.


Prix libre. Petite restauration.

Organisé par Chiche ! Lille et La libre Pensée

Infos : 06 21 18 35 72

yapatom@hotmail.com


Journée internationale contre l’homophobie


Projection-débat »


Samedi 17 mai – 17h00


« Out in Iran, la vie des homosexuels en Iran »

documentaire de Farid Haerinejad (2007, 30 min)

Une vision fugitive de vie à l'intérieur de la communauté gaie Iranienne et du sort dramatique qu’elle connaît.


17h30 – Discussion : La solidarité internationale avec les personnes LGBT (Lesbiennes, Gays, Bi & Trans)


19h30 – Apéro suivi d’un repas solidaire offert par les Flamands Roses (prix libre)


21h30 – « Réflexions »

documentaire de Eléonore Gachet et Lise Leboeuf (2006, 52min)

Projection suivie d’un débat en présence des réalisatrices.

Tourné au Costa Rica, à Hawaii, en Nouvelle-Zélande et à Hong Kong, un témoignage de femmes homosexuelles, abordant les sujets rarement traités, qui nous renvoie cette interrogation : quelle liberté dans la construction de nos vies ?



Dimanche 18 mai – 16h00


« Journal d’un queer arménien exilé »

documentaire de Micha Meroujean (2006, 1h09)

« (…) En Arménie, en 1996, l'homosexualité masculine était punie de cinq ans de prison. Je ne voulais pas me retrouver en taule. Je savais quel aurait été mon sort si les flics m'avaient arrêté. Je ne voulais pas vivre en cachette ou encore me marier avec une fille. Je ne voulais pas me suicider non plus. Il ne me restait qu'un choix : partir. Quitter le pays que j'aimais et aller chercher la paix ailleurs ».


17h30 – « Mujeres Creando »

documentaire (Mujeres Creando, 2001, 50 min)

Mujeres Creando est un collectif de femmes féministes et anarchistes en Bolivie, qui effectuent dans les rues différentes actions (information, théâtre, action directe) et se font l'écho de la situation des femmes latino-américaines.

Organisé en partenariat avec Colores latino Americanos


19h00 – « L’affaire Vanneste »

documentaire (Les Flamands roses, 1h)

Suite au propos de Christian Vanneste, député UMP de Tourcoing et premier homme politique français à avoir été condamné pour homophobie, retour sur la mobilisation du CLASH, collectif de lutte anti-sexiste et homophobe, et sur la marche du 29 janvier 2005 à Tourcoing, pour défendre la justice sociale et les libertés.


Prix libre

Organisé par « J’en suis, j’y reste » - Centre culturel LGBT

Infos et réservations (repas de samedi) : 03 20 52 28 68 ou 06 68 34 77 37 centrelgbt@jensuisjyreste.org

http://www.jensuisjyreste.org


Projection-découverte


Samedi 31 mai – 19h31

2ème Festival du film minute de Lille

2ème édition de ce festival du cinéma très très très pressé: 1 minute maxi!

60 films en compétition, 1 prix du jury (trop beau!), 1 prix du public (en délire!), plus d'1 centaine de films projetés lors de cette soirée.

Allez venez!


Prix :3 €

Organisé par La belle équipe et Séance tenante

infos: http://filmminute.free.fr

Juin


3/06 (20h30) : « Je t’aime moi non plus » (Cinéma)

5/06 (18h30) : Les 22 h de L’UNIVERS – Table ronde, « Cinéastes à tout prix »

6/06 (19h00) : Les 22 h de L’UNIVERS – « Lumumba, la mort du prophète »

7/06 (10h00) : Les 22 h de L’UNIVERS – Séance tout-petits

7/06 (21h à 6h) : Les 22 h de L’UNIVERS – Nuit spéciale : « Mauvais genre »

11, 14/06 : Journées culturelles autour de l’Equateur (Projection-découverte)

20, 21/06 : Autour du métissage – « L’eau et le ciment » (Projection-débat, Atelier)

24, 25, 26/06 : Festival du film indépendant – « L’âge d’or du cinéma Cubain »

16/06 au 5/07 : « Transe » – Vernissage le 27/06 (20h30) (Expo, Concert)


(Juin)


« Autour de Mai 68 »


Exposition


« Quoi de huit ? »

Le Groupe N.P.A.I est composé de plasticiens et réalise des affiches liées à des évènements de Mai 68 et d’aujourd’hui, dans le but de créer du sens et non pas des choses qui nous asservissent.


Exposition visible jusqu’au 4 juin

mele.snop@orange.fr


Cinéma


Mardi 3 juin – 20h30

« Je t’aime moi non plus »

film de Serge Gainsbourg (France, 1976, 1h25, vidéo)

Avec Jane Birkin, Joe Dallessandro, Hugues Queste

Ce film fut interdit au moins de 16 ans lors de sa sortie en salle

Dans une décharge, deux camionneurs homosexuels croisent la route d'une androgyne, Johnny Jane. Cette love story sombre, âpre, provoqua le rejet, voire les railleries, lors de sa sortie en 1976. Tout y est baroque à l'excès, déchirant, volontiers outrancier. Une curiosité cinéphilique à redécouvrir.


Entrée libre

Organisé par La belle équipe

belleequipecineclub@free.fr




Les 22 heures de L’UNIVERS


Jeudi 5 juin – 19h00 (Accueil à 18h30)

Table ronde : « Quel(s) lieu(x) pour quelles images…et à quels prix ? »

Quel rapport au cinéma, en tant que spectateur ?

21h00 – « Cinéastes à tout prix »

documentaire de Frédéric Sojcher (Belgique, 2004, 1h06)

Avec Jean-Jacques Rousseau, Max Naveaux, Jacques Hardy

Jacques Hardy, Max Naveaux et Jean-Jacques Rousseau réinventent l'art cinématographique. Ils tournent en Belgique des longs-métrages sans moyens, sans acteurs et équipe professionnels.

Carte d’adhérent (1 €) / Entrée libre


Vendredi 6 juin – 19h00

« Lumumba, la mort du prophète »

documentaire de Raoul Peck (Haïti, 1h12)

En 1964, Patrice Lumumba, figure mythique de l'indépendance congolaise, trouvait la mort au Katanga. Raoul Peck réalise ici un film très personnel et sensible où biographie et histoire constituent la trame d'une réflexion autour de la figure de Lumumba, son assassinat politique, les médias et la mémoire.

Carte d’adhérent (1 €) / Entrée à prix libre


Séance Tout-petits


Samedi 7 juin – 10h00

Mes premiers pas au cinéma : « Des animaux fous, fous, fous »

Courts métrages d’animation de Janis Cimermanis (Lettonie, 2000, 42 min)


Bienvenue aux tout-petits et à leurs familles pour une projection de courts métrages d’animation remplis d’humour. Goûter, coin lecture et ateliers prolongeront le plaisir de la séance. L’occasion de découvrir, de façon ludique, des images sur grand écran.

Organisé avec CinéLigue. Renseignements et réservations : 03 20 58 14 13

Participation : 1 € (adulte) / 0,5 € (enfant)


Samedi 7 juin – 21h00 à 6h

Nuit spéciale : « Mauvais genre »

En présence de Jean-Baptiste Thoret, enseignant et critique de cinéma

21h00 – Carte blanche à Jean-Baptiste Thoret :

« Gimme shelter » (USA, VOSTF, 1971, 1h30)

film de David Maysles, Charlotte Zwerin, Albert Maysles

Avec Tina Turner, The Rolling Stones, Jefferson Airplane

Le troisième grand festival musical après Monterey et Woodstock, à Altamont en 1969 ; un concert mémorable des Rolling stones qui tourna au drame.

« Invocation of my Demon Brother » de Kenneth Anger (1966, 16 mm, 11 min)

« Massacre à la tronçonneuse » film de Tobe Hooper (USA, VOSTF, 1974, 1h30)

1h00 – Masters of Horror (2005) : « Homecoming »

film de Joe Dante (VOSTF, 1h)

Terreur et scandales étouffent la nation alors que les médias découvrent que les morts vivants ont fait basculer les résultats lors des élections présidentielles.

« The Host » film de Joon-ho Bong (Sud-coréen, VOSTF, 2006, 2h)

A Séoul, un monstre géant surgit de la rivière. Un thriller doublé d’une comédie, mêlant critique sociale et dénonciation cinglante de l'impérialisme américain.

Masters of Horror (2005) : « Cigarette Burns »

film de John Carpenter (VOSTF, 1h)

Spécialiste dans la recherche de films rares, rien ne préparait Kirby Sweetman à « La fin absolue du monde », un film montré une unique fois qui aurait poussé les spectateurs à une frénésie meurtrière.

Courts-métrages. Sélection du festival « Film minute »

Petit-déjeuner offert le matin.

Pass nuit : 5 €


Journées culturelles autour de l’Equateur : « Optiques d’autrui »



Projection-découverte


Mercredi 11 juin – 19h30

« Les voix de l’Amérique latine »


« El lugar donde se juntan los polos » (« le lieu où les pôles se rejoignent »)

documentaire de Juan Martín Cueva (Equateur, VOSTF, 2001, 53 min)

Joaquin et Amalia, deux enfants nés à Paris, mais dont les racines se trouvent en Amérique Latine. Quels liens entretiennent-ils avec cette culture? Quels événements ont déterminé leur destin dans les moments décisifs du devenir du Chili, Cuba, Nicaragua et Equateur ? Une réflexion sur les utopies et déceptions d’un continent.


Prix libre


Samedi 14 juin

« Un pays : l’Equateur »


11h00 – Accueil et information : tourisme, bénévolat, les projets de l’association.

15h30 – « La Toma de la Plaza » (« La prise de la Grande Place »)

documentaire de Juan Pablo Barragán (Equateur, VOSTF, 2005, 42 min)

Près du volcan Cotachachi, les festivités de l’Intiraymi (fête annuelle du soleil) se déroulent au rythme du San Juan. La grande place de la ville est le témoin d ‘un duel impressionnant ; rite ancestral où un peuple offre son sang pour remercier la Terre mère et pour revendiquer le pouvoir des indigènes dans un monde métissé.

Prix : 2 €


17h00 – Amérindiens : revendications politiques et sociales

Conférence : « La construction de la pensée politique de la CONAIE »

L’Equateur est un des seuls pays de l’Amérique Latine où les amérindiens ont une forte influence politique organisée; contexte sociopolitique, idéologie, alliances et relation entre les indigènes et l’Etat.

Conférence animée par Léonor Taiano Campoverde et José Sarzi Amade

Entrée Libre


18h30 – « Tu Sangre » 

documentaire de Julian Larrea (Equateur, VOSTF, 2005, 1h11)

Forêt amazonienne. La communauté Shuar et des colons participent aux élections municipales. Des enjeux idéologiques, territoriaux, mais surtout identitaires.

Prix : 2 €


Découverte gastronomique, vente de spécialités équatoriennes.

Organisé par OAZO, en collaboration avec Colores latino Americanos

Infos : 03 20 11 12 94

oazo@live.fr

www.colores-latino.com


Autour du métissage


Projection-débat


Vendredi 20 juin – 20H30

« L'eau et le ciment »

documentaire de Michael Plumecocq (France, 2007, 1h45)

Dépasser la surface du cliché sur le métissage. Regarder nos propres histoires. L'Histoire. La violence de la Rencontre. Les absences et les trous de mémoire. Adultes. Enfants d'un couple mixte blanc/non-blanc: qui sommes-nous? Pas d'identité métisse... Des croisements, des ressemblances, l'eau et un peu de ciment...


Prix libre


Atelier


Samedi 21 juin – 10h00

Atelier d'échange autour du métissage

Entrée libre. Attention places limitées, réservation nécessaire.


Organisé par Questions collectives/Mondes et multitudes

contact : 06 50 09 65 02

mondesetmultitudes@laposte.net


Festival International du Film Indépendant de Lille - 4e édition


Panorama : Le cinéma Cubain des années 60


Trois soirées spéciales pour (re)découvrir « l’âge d’or » du cinéma cubain !


Mardi 24 juin – 19h00


« L’âge d’or du cinéma Cubain »

documentaire de Ramon Suarez (2005, 52 min)

En mars 1959, est créé à la Havane l'Institut Cubain de l'Art et de l'Industrie Cinématographique (ICAIC), premier acte de la politique culturelle du nouveau régime. Pendant les dix années qui suivront, le cinéma cubain connaît un incroyable essor. De Gutierrez Alea à Humberto Solas, d'Alberto Roldan à Julio Garcia Espinosa, les films que vont tourner ces jeunes réalisateurs ne relèvent ni d'une école, ni d'un genre. Il s'agit d'un cinéma populaire dans son essence et dans ses récits.


20h00 – Discussion et rencontre


21h00 – « Cuba 58 »

film de Jorge Fraga (1958, 1h19)

Une journée de travail d'un policier sous la dictature ; ronde dans les quartiers « chauds » pour toucher son « indemnité », dispersion d’une manifestation étudiante, tortures d’étudiants arrêtés… Une journée de travail comme une autre.


Entrée libre


Mercredi 25 juin – 19h00

« Soirée Tomas Gutierrez Alea »


« La Muerte de un burocrata » (Fiction, 1966, 1h25, Noir et Blanc)

Paco, un ouvrier cubain émérite, meurt broyé par sa machine à fabriquer des bustes mortuaires. Selon ses voeux, on l'enterre avec son livret de travail. Mais, sa veuve, pour recevoir sa pension, a besoin du fameux livret. Le neveu du défunt entreprend alors de le récupérer. Une comédie sur la logique kafkaienne des bureaucrates.


20h30 – Discussion autour de l’œuvre de Tomas Gutierrez Alea.


21h00 – « Memorias del subdesarrollo » (Fiction, 1967, 1h34, Noir et Blanc)

Sergio, jeune intellectuel de la bourgeoisie, est confronté au triomphe de la Révolution cubaine. Il en est étranger sans pour autant y être hostile puisqu’il décide de rester à Cuba. Honnête, et cultivé, il apprécie l'art et les jolies filles, mais souffre d'une incapacité à s'adapter à l'évolution de la société dans laquelle il vit.


Entrée libre


Jeudi 26 juin – 19h00


« Las Aventuras de Juan Quinquin »

film de Julio Garcia Espinosa (1967, 1h46, Noir et Blanc)

Un des films les plus populaires de l'histoire du cinéma cubain. Les déboires d'un pauvre fermier qui tente par tous les moyens de gagner quelques pesos avec des combines. En voulant tenir tête aux riches propriétaires terriens et politiciens corrompus du village, il s'attire les foudres des nantis.


21h00 – « Lucia »

film de Humberto Solás (1968, 2h40, Noir et Blanc)

Trois histoires distinctes de femmes reprenant les moments clés des luttes de libération du peuple cubain. 1895, la vie dune femme bourgeoise à l'époque coloniale. 1932, celle d'une jeune fille de milieu petit bourgeois sous la République. Enfin, Les années 1960, l’histoire d’une paysanne pendant la Révolution.


Entrée libre



Organisé par Krysalide Diffusion avec Colores Latino Americanos

Programme général :

http://kdiffusion.free.fr

www.colores-latino.com


Expo – Concert


« Transe »

par Magalie Sonneville


Vendredi 27 juin – Vernissage – 20h30


Partir vers l'ailleurs, toucher la grâce, l'indicible.

Des visages et des corps en mouvement, possédés...

C'est l'appel des tambours et de la danse qui appelle la transe.

Cette exposition est un témoignage intimiste de l'univers culturel et religieux de l'Est cubain: les rituels vaudou, héritage de l'immigration haïtienne.


En première partie du vernissage :

Concert : « Kaleima Spirit » (musique du monde)


Entrée libre. Concert : Prix libre.

Exposition visible du 16 juin au 5 juillet

Permanences d’accueil : dimanches 22 et 29 juin (14h-18h), samedi 28 juin (15h-19h)

Accueils scolaires, petits vacanciers : visite commentée les mercredi 25 juin et 2 juillet (14h-18h) (réserver).

Contact : 06 63 81 60 80

sonnevillemagalie@yahoo.fr


Les années 68

 28e édition

FESTIVAL AUDIOVISUEL REGIONAL

DE L'ARCHARNIERE

du 8 au 11 mai

au Cinéma Métropole

Rue de comines, Lille

 

Les Années 60 sont aussi les années du début du Super 8 (1965) !

Site internet : http://festival.lacharniere.free.fr 

Festival international du film à la con

 

France - Rhône-alpes - Haute-savoie - Thones (74230)

Affiche du festival international du film à la con
 

La Vie d'Ange est une association créée à Thônes (Haute-Savoie, France) en 2003, qui a pour but d'accompagner et de diffuser la réalisation de courts-métrages amateur.

Sous son titre absurde, le Festival International du Film à la Con est un moyen de rassembler des gens, des énergies et des initiatives par le biais d'un grand thème fédérateur : le rire. Cet événement montre aux participants que la création est un espace de liberté, certainement plus accessible à travers le thème de la dérision et de l'absurde.

Nous proposons une alternative originale et pédagogique à l'uniformisation de l'humour et du divertissement de masse en impliquant le public, en mettant en lumière des réalisateurs de talent qu'ils soient amateurs ou professionnels.

Règlement de participation du 4ème Festival International du Film à la Con:

1. le dépositaire du film doit renvoyer à Label Vie d'Ange la « Décharge de droit à l'image et d'utilisation des films Edition 2008» rempli et signé.
2. contenu : film à caractère saugrenu et décalé conseillé.
3. durée maximum : 6 minutes compris générique.
4. le film doit mettre en scène au moins un être humain.
5. obligation : présence d'un titre et du nom du réalisateur (dans le film et sur le support dvd et cd).
6. présence obligatoire des réalisateurs des films primés. En cas d'empêchement, la présence sera virtuelle.
7. un réalisateur ne pourra présenter qu'un seul film.
8. les films en langue étrangère ou patois devront avoir un sous-titrage en français.
9. les films devront être envoyés avant le jeudi 14 août 2008 à l'association Label Vie d'Ange (Label Vie d'Ange, Studios Le Sonotone, 10, rue Louis Haase, 74230 Thônes, Franckreich / mail :
contact@labelviedange.com / tel : 04 50 66 86 43 – 06 70 36 21 77).
10. format : les films devront nous parvenir sur cassette DV (recommandé), sur DVD ou CD (format .avi, .dv, .mpeg ou .mov) ou par internet (nous contacter :
contact@labelviedange.com). Autres formats nous contacter.
11. le réalisateur doit nous faire parvenir avec son film une photo (d'identité) de lui (à des fins de communications durant la soirée de projection).


Spirit du festival :

Qu'est-ce qu'un film à la con :

Le film à la con, est par définition, accessible à tout le monde.
La sélection ne se fera pas sur des critères de qualité technique.
Un film à la con est un bon film à la con susceptible de décrocher le connard d'or quand l'équipe fait preuve d'un investissement personnel, d'un dépassement de soi-même à travers la construction du scénario, des costumes et des décors ou une musique originale qui arrachent.
Le jury attribuera 5 prix :
âˆ` grand prix de la connerie
âˆ` prix du meilleur acteur
âˆ` prix du meilleur scénario
âˆ` prix de l'espoir
âˆ` le prix du jury à la meilleure prestation du réalisateur devant le jury. Comme lors d'un entretien d'embauche, le réalisateur primé sera le plus convaincant (moyennant finances ou promesses diverses) et le plus beau.
âˆ` le prix du public sera attribué par la voie de la démocratie directe : à celui pour qui on crie le plus fort.


Éloge de la connerie :

Depuis très longtemps, un groupe très sensible aux problématiques liées à ce thème s'est penché sur des questions connes. Une commission s'est donc formée pour réfléchir et de longues réunions houleuses ont été nécessaires pour établir un protocole qui vise à faire l'éloge de la connerie. Pour en tirer ceci :
Le festival se veut un moment d'appel à la connerie et de résistance au divertissement de masse et pour y parvenir :
Le festival a comme prétention de recréer un monde loufoque et décalé pour présenter des films à la con. Un moment sans prise de position sérieuse, quoi que ; un moment de déconnexion, où l'on rie de soi-même plutôt que des autres.

Programmation du festival 2008 :

Vendredi 12 septembre : soirée d'ouverture

19h-01h : concerts, spectacles, projections, rétrospective de « trois ans de connerie »

Samedi 13 septembre :

18h : apéro concert
20h : défilé de mode
20h30 : films à la compétition
00h : remise des prix
00h30 concerts

PAF : 5 euros
Bar et restauration sur place

Lieu du festival : Les Villards-sur-Thônes (74)

Plus d'infos sur : www.labelviedange.com/festival et sur myspace.com/festifilmalacon

Le Figaro magazine parle de SUPER8FRANCE

 
Le figaro magazine du 30 août 2008 dit que  SUPER8FRANCE apporte un + au Cinéma Super 8

Installations et perf cinematographiques au Luxembourg

    Délai de livraison:5-7 jours
 

En attendant les nouveautés FILMATRUC, vous pourrez voir ce we au luxembourg pour l'ouverture de la nouvelle salle culturelle :

CarréRotondes asbl  |  espace culturel

 62, rue de Bonnevoie  |  L-1260 Luxembourg

B.P. 2470  |  L-1024 Luxembou
www.rotondes.lu

http://fr.youtube.com/silvisimon

Jeudi 18, vendredi 19 et samedi 20 septembre :

La Byrinthe, Filmatruc, Rémanence

Installation cinéma.

Silvi Simon, Laurence Barbier

Une caméra super8, du travail sur l'image et de la chimie dans le laboratoire de cinéma artisanal Burstscratch, plusieurs projecteurs, du noir et blanc, de la lumière, de l'ombre, des mouvements, des illusions optiques, du phosphore, des écrans flottants, transparents, réfléchissants, des ronronnements de vieilles machines, prés histoire… cinéma. Univers à déambuler….


Vendredi  19 Septembre

Le Point Aveugle :

Performance multiprojection 16mm

Laurence Barbier, Laurent Berger, Silvi Simon

Le collectif Burstscratch (Silvi Simon, Laurence Barbier et Laurent Berger) propose le vendredi 19 septembre trois interventions cinématographiques en direct d'une vingtaine de minutes chacune à 19h, 20h et 21h. Cinéma intuitif, le film se construit et se déconstruit sous nos yeux  et dans l'espace, entre les 6 mains de manipulateurs de projecteurs cinéma. Dialogue entre cinéastes, avec ou sans mise au point,  jouant à malaxer flux d'images et pulsations lumineuses à l'aide d'outils optiques ancestraux.
3 PERFORMANCES DU COLLECTIF BURSTSCRATCH AU MILIEU DE L'OBSCURITE.
 
En parallèle aux installations de Silvi Simon, Laurence Barbier et Marie Lamarche, le collectif Burstscratch propose  3 interventions cinématographiques en direct d'une vingtaine de minutes chacunes à 19h, 20h et 21h.

Une séance en 3 épisodes de cinéma en direct, 3 performances visuelles manipulant de la pellicule film à l'aide de projecteurs cinéma et de divers objets transportant, déformant ou reflétant un flux d'images et de pulsations. Un cinéma intuitif où les boucles et les bobines de pellicule transformées en lumière se bousculent avec impatience au milieu d'une cour face à un mur.

3 propositions autonomes sans queues ni têtes de films construit et déconstruit dans le temps et l'espace en permanence.

3 actions inséparables les unes des autres qui constituent ensemble un puzzle aveugle multipliant les interprétations.

19h  L'eau.

20h  L'arbre.

21h  Croisements

 
Samedi 20 septembre

Pause

Perf, installation cinéma

Marie Lamarche, Silvi Simon

Gardez la pause s'il vous plaît.

Rencontre entre l'image figée et l'image en mouvement, le corps du spectateur qui s'interpose entre le projecteur et le mur, va laisser son empreinte. Marie Lamarche intervient et fixe le contour de cette ombre à la peinture noire.

Le public prend « pausition » au sein même de l'installation.

Madonna - Give it to me

 

Madonna avant même  d'être star faisait des petites scènes en Super 8 à la fin des années 70.

Dans le années 80 et 90 certains clips ont même été tournés en Super 8 , notamment avec Justify my love ( Tri-X super 8 noir et blanc).

En 2007 Madonna nous revient avec un album très Disco qui ne laisse pas sans rappeler les années phares du Super 8 :  les années 70 et elle utilise de nouveau ce médium

En 2008, Madonna sait bien que le super 8 redevient à la mode c'est pourquoi nous la retrouvons dans le clip Give it to me... tourné en Super 8 , plusieurs caméras super 8 de la marque Nizo d'ailleurs ont été utlisées.