Quelle différence entre le développement et la numérisation ou le transfert?

Il y a souvent un amalgame entre les deux, c'est pourquoi SUPER8FRANCE.COM a voulu vous expliquer la différence.

Le développement

 

Le développement permet par un processus chimique de révéler les images de la pellicule super 8 sous forme de photogrammes.

Le développement du chargeur Super 8 est ensuite conditionné en petite bobine.

La numérisation ou transfert

 

La numérisation est un autre processus qui consiste à "convertir" les photogrammes argentiques en numérique.

Le développement  et la numérisation sont indissociables. Un film Super 8  non développé ne pourra pas être numérisé ou transféré.

Que faut-il choisir ?

 

Que choisir entre développement, numérisation, pack super8 ?La pellicule Super 8 seule :

Elle ne sert à rien si elle n'est pas développée car une fois terminée, vous ne pouvez pas regarder son contenu.

 

Un Pack Super 8 :

permet de goûter au meilleur de l'argentique et du numérique car non seulement vous avez une bobine utilisable dans un projecteur Super 8 ( l'original de votre film argentique)
mais en plus vous avez un fichier sur DVD de données  permettant la lecture sur

-  l'ordinateur avec possibilité de montage
-  internet

ou sur DVD Video
pour la lecture directe sur un lecteur DVD ou Blu-Ray-disc de salon.

C'est plus simple, et une sacrée économie en temps et en argent  par rapport à l'achat séparé de ces trois éléments : pellicule, développement, numérisation et expédition.

Le développement seul de votre pellicule :

Ne vous permettra que d'utiliser votre film Super 8 dans un projecteur super 8. Le film est inversible (comme pour une diapositive).

Exception faite toutefois pour les films négatifs (Vision 3 et certains films périmés) qui eux nécessitent un processus différent pour être rendu lisible et ne sont pas utilisables dans un projecteur.


Les Films négatifs :

ont besoin obligatoirement d'un développement et d'une numérisation pour être regardé. Ce processus  consiste à développer le film pour en faire apparaître ses photogrammes en négatif. Ensuite sa numérisation par inversion révéle votre film en positif.

Le principe est le même que pour la photo argentique. Le négatif permet de réaliser des tirages papier  mais pour le cas du super 8 négatif, on remplace le  papier par un DVD ou tout autre support numérique.

 

 

En résumé

 

Un transfert n'est pas un développement

Un développement n'est pas une numérisation

Il faut faire attention au mot utilisé.