LES MATériaux utilisés dans les plaques photographiques

Les plaques photographiques représentent une étape essentielle dans l'évolution de la photographie. Utilisées principalement au 19ème et au début du 20ème siècle, elles ont permis de capturer des images avec une qualité et une précision inégalées pour l'époque. Chez SUPER8FRANCE, nous nous spécialisons dans la numérisation et la restauration de divers supports audiovisuels, y compris les plaques photographiques. Cet article examine en profondeur les différents matériaux utilisés pour fabriquer ces plaques, tels que le verre, le métal et les plastiques, et analyse leur impact sur la qualité de l'image.

Les plaques de verre

Les plaques de verre ont été parmi les premiers matériaux utilisés pour la photographie. Introduites au milieu du 19ème siècle, elles sont rapidement devenues le standard pour les photographes professionnels.

  • Caractéristiques techniques : Les plaques de verre sont fabriquées en verre ordinaire recouvert d'une émulsion photosensible, généralement du collodion humide ou de la gélatine.
  • Qualité de l'image : Le verre offre une surface parfaitement plane, ce qui permet une netteté et une résolution exceptionnelles. De plus, il est chimiquement stable, ce qui contribue à la durabilité des images.
  • Inconvénients : Bien que les plaques de verre produisent des images de haute qualité, elles sont fragiles et lourdes, ce qui les rend peu pratiques pour les photographes itinérants.

Les plaques de métal

Avant l'avènement des plaques de verre, les photographes utilisaient des plaques de métal, notamment pour les daguerréotypes et les ferrotypes.

  • Caractéristiques techniques : Les daguerréotypes utilisent des plaques de cuivre recouvertes d'argent, tandis que les ferrotypes (ou tintypes) utilisent des plaques de fer laqué. Ces plaques sont recouvertes d'une émulsion photosensible à base de nitrate d'argent.
  • Qualité de l'image : Les plaques de métal produisent des images très détaillées et durables. Les daguerréotypes, en particulier, sont célèbres pour leur incroyable détail et leur contraste.
  • Inconvénients : Les plaques de métal sont lourdes et peuvent se corroder avec le temps. De plus, le processus de développement est complexe et nécessite des compétences spécialisées.

Les plaques en plastique

Avec les avancées technologiques du 20ème siècle, le plastique a commencé à être utilisé comme support pour les plaques photographiques, notamment dans les films à grande échelle.

  • Caractéristiques techniques : Les plaques en plastique sont généralement fabriquées en acétate de cellulose ou en polyester, recouvertes d'une émulsion de gélatine argentique.
  • Qualité de l'image : Bien que les plaques en plastique ne soient pas aussi stables que le verre, elles offrent une bonne qualité d'image avec une flexibilité accrue. Elles sont légères et moins fragiles, ce qui les rend plus pratiques pour une utilisation courante.
  • Inconvénients : Les plastiques peuvent se dégrader avec le temps, surtout sous l'effet de la chaleur et de l'humidité, ce qui peut affecter la longévité des images.

Impact des matériaux sur la conservation

Le choix du matériau a un impact significatif sur la conservation des plaques photographiques. Le verre, bien qu'encombrant et fragile, est idéal pour la préservation à long terme en raison de sa stabilité chimique. Les métaux, malgré leur durabilité initiale, peuvent souffrir de corrosion s'ils ne sont pas correctement stockés. Les plastiques, bien que pratiques, nécessitent des conditions de stockage spécifiques pour prévenir la dégradation.


Les matériaux utilisés pour les plaques photographiques ont évolué au fil du temps, chacun offrant des avantages et des inconvénients uniques en termes de qualité d'image et de praticité. Chez SUPER8FRANCE, nous comprenons l'importance de ces supports historiques et nous nous engageons à les préserver grâce à notre savoir-faire en numérisation et restauration. Que vous possédiez des plaques en verre, en métal ou en plastique, nous avons les compétences et le matériel nécessaires pour garantir leur conservation et leur restauration.